top of page
frame blue02.png

LOREMAKERS COMMUNITY QUESTIONS




Grades militaires de l'UEE

Question : Les grades militaires de l'UEE trouvés dans le Guide de l'écrivain sont-ils toujours exacts ou ont-ils changé ?

Réponse : Nous avons légèrement mis à jour les hiérarchies militaires de l'UEE depuis la publication du Guide de l'écrivain. Les classements actuels pour chaque branche militaire sont ci-dessous. Nous mettrons également à jour le classement du Writer's Guide en conséquence.


UEE NAVY

OFFICERS:

Legatus Navium (High Command)

Grand Admiral

Admiral

Vice Admiral

Rear Admiral

Commodore

Captain

Commander

Lt. Commander

Lieutenant

Lieutenant Junior Grade

Ensign


ENLISTED:

Master Chief Petty Officer

Chief Petty Officer

Petty Officer

Jr. Petty Officer

Leading Starman

Starman

Starman Recruit

UEE ARMY

OFFICERS:

Legatus Exercitus (High Command)

Marshal

General

Brigadier General

Colonel

Lieutenant Colonel

Major

Captain

Lieutenant

2nd Lieutenant

Officer Cadet


ENLISTED:

Sergeant Major

Master Sergeant

Sergeant

Corporal

Specialist

Private First Class

Private

UEE MARINES

OFFICERS:

Legatus Marinuum (High Command)

Captain General

General

Lieutenant General

Major General

Brigadier General

Colonel

Lieutenant Colonel

Major

Captain

Lieutenant

2nd Lieutenant


ENLISTED:

Sergeant Major

Gunnery Sergeant

Corporal

Lance Corporal

Trooper First Class

Trooper



Existe-t-il une prononciation correcte pour Orison ?

Question : La prononciation du nom de la principale zone d'atterrissage de Crusader fait l'objet d'interminables débats entre mes amis (francophones). Certaines personnes le prononcent comme le mot "horizon" et d'autres le prononcent comme le vrai mot "orison". Avez-vous déjà discuté de ce sujet en interne, et si oui, quelle a été la décision concernant la prononciation "officiellement correcte" d'Orison ?

Réponse : L'emplacement phare de Crusader a été nommé d'après le mot « orison », qui se prononce ôrəsən ouˈôrəzən avec l'accent sur le « o ». La vidéo Welcome to Orison la prononce comme nous l'avions prévu. Signifiant « une prière », nous avons choisi l'oraison pour se lier à l'image de marque bienveillante de Crusader et à l'emplacement presque paradisiaque de leur siège social. Pourtant, l'UEE est suffisamment grand et diversifié pour que certains mots soient prononcés différemment selon l'endroit où vous vous trouvez. Ainsi, nous nous attendrions à ce que sa prononciation diffère également dans l'UEE.




Pourquoi le système Stanton n'a-t-il pas été soumis au Fair Chance Act ?

Question : La loi Fair Chance Act (FCA) a été adoptée en 2795 pour protéger les planètes où la vie se développe. Le guide galactique du système Stanton déclare que "la vie indigène de Hurston (a été) tuée par les processus d'exploitation minière et de fabrication". Étant donné que l'intention est d'inclure certaines formes de vie extraterrestres indigènes sur les planètes du système (stormwal, etc.), j'ai quelques questions.

Quelle est l'implication canonique actuelle de la FCA ? Pourquoi l'UEE a-t-elle vendu le système à des entreprises, étant donné la présence de formes de vie indigènes complexes comme la stormwal (baleine de l’espace)? La procédure normale en vertu de la FCA a-t-elle été exécutée lorsque le système Stanton a été terraformé ? Comment le grand public a-t-il réagi à la spoliation de l'écosystème indigène de Hurston ?

Réponse : Examinons d'abord les implications canoniques du Fair Chance Act (FCA). La loi créa un nouveau type de classification du système connu sous le nom de « Developing System » (système en développement), qui est défini comme contenant « la vie sentiente ou potentiellement sentiente ». La FCA autorise l'UEE à agir en tant que gardiens et protecteurs de ces espèces en développement afin qu'elles puissent poursuivre leur évolution sans notre ingérence. La terraformation et l'exploitation minière sont strictement interdites sur les mondes où la vie est en développement, mais les systèmes ne sont pas complètement verrouillés. Par exemple, le système Kellog contient à la fois l'espèce Orm en développement sur Xis (Kellog II) et certains des criminels les plus endurcis de l'UEE emprisonnés sur la planète prison QuarterDeck (Kellog VI). L'UEE sait qu'elle ne peut pas empêcher les gens d'entrer dans ces systèmes en développement. Alors ils surveillent les planètes protégées et punissent toute personne prise en flagrant délit de violation de la FCA.


En ce qui concerne Stanton, lors de sa découverte en 2851 (note : il s’agit de sa deuxième découverte, on ignore tout des ce qui s’est passé avant que l’UEE reprenne la main), le système fut soumis à la Fair Chance Act en premier lieu. L'UEE contrôla officiellement le système jusqu'en 2865 avant de vendre les planètes aux méga-corps. Au cours de ces 14 années, le gouvernement de l'UEE effectua une terraformation minimale de Stanton I (Hurston), III (ArcCorp) et IV (microTech). Cela indique qu'aucune vie indigène sur les planètes ne fut considérée comme « vie sentiente ou potentiellement sentiente » en vertu de la FCA. Pendant ce temps, les stormwals sur Stanton II (Crusader) furent classées comme intelligence animale et ne remplissaient pas les conditions de protection en vertu de la FCA. Comme aucune des planètes de Stanton ne relevait de la FCA, les méga-corps qui les avaient achetées pouvaient faire ce qu'ils voulaient et Hurston en a pleinement profité.


En ce qui concerne le grand public, certains étaient définitivement en désaccord avec la manière dont l'UEE géra la situation dans Stanton et ont vu les défauts inhérents à la loi, en particulier avec l’imprécision dans la définition sur la « vie sentiente ou potentiellement sentiente ». Bien que l'intention de la loi va dans le bon sens, son exécution est toujours soumise aux caprices de personnes ayant une grande variété d'intérêts et d'allégeances. Pendant ce temps, d'autres pensent que l'UEE est trop restrictive dans certains systèmes en développement. L’ancien candidat pour les élections Impériale de 2951, Paul LeSalle, avait fait campagne spécifiquement sur ce sujet afin assouplir la FCA afin de permettre une plus grande extraction des ressources des planètes protégées. C'est cet ecosystème politique autour de la loi que nous trouvons intéressant et plein de potentiel narratif, et il sera fascinant de voir à quel point les joueurs respecteront la FCA ou pas lorsqu'un monde en développement et ses espèces indigènes apparaisseront dans le jeu.



Perceptions extraterrestres

Question : voient-ils et entendent-ils principalement comme un humain, ou y a-t-il des bizarreries ? Existe-t-il des différences de perception évidentes entre les races extraterrestres qui pourraient avoir un impact sur les scénarios ?


Réponse : les Banus peut respirer confortablement dans une grande variété d'atmosphères et ils peuvent s'adapter à un large éventail d'environnements qui pour le coup ne sont pas adaptés aux humains. Bien que les oreilles des Banus ne soient pas aussi pointues que celles des humains, leur odorat est bien meilleur. Ils captent des détails supplémentaires par rapport aux humains ; des choses comme un profil olfactif intéressant d'une écaille de tortue, la profondeur de caractère d'un cuir bien usé, l'histoire d'une patine grasse ou les qualités de divers types de poussière. Bien que sensibles, les Banus ne trouvent généralement pas certaines odeurs offensantes. C'est l'une des raisons pour lesquelles ils apprécient les saveurs que les humains (ou même les Xi'an) trouveraient déplaisantes. La complexité, pour un Banu, est la pierre angulaire d'un bon repas.


La physiologie du Tevarin les rendait très vulnérables aux attaques des grands prédateurs sur leur planète natale. S'aventurer seul était extrêmement dangereux, de sorte que l'espèce a dû se regrouper pour déjouer les prédateurs et autres menaces. Cela les a poussés à se concentrer sur les technologies et les tactiques défensives pour augmenter leurs chances de survie. La technologie de bouclier que l'on trouve sur les vaisseaux de l'UEE moderne provenait à l'origine des Tévarins.


Les yeux des Xi'an sont assez grands et sont capables de voir plus loin dans le spectre infrarouge que ceux des humains, ce qui leur fournit un moyen naturel de suivre visuellement la chaleur. L'espèce a également un sens du goût et de l'odorat moins développé que les humains. Les Xi'an aiment décomposer la nourriture, et donc les gastronomes humains aventureux doivent d'abord surmonter l'odeur avant d'avoir potentiellement toutes leurs papilles engourdies par l’intensité des épices qui aromatisent les plats.


Enfin, les Vanduuls peuvent survivre au vide de l’espace pendant un bref moment. Une autre chose très importante à savoir sur la façon dont les Vanduuls perçoivent le monde qui les entoure est (SUPPRIMÉ)(SU