frame blue02.png

ERAS OF IAE HISTORY





Quelque part sur Castor, dans le système Corel, se trouve une plaine poussiéreuse et désolée, ignorée de tous, à l'exception des plus grands amateurs de vaisseaux spatiaux. Une petite plaque commémore le site où, en 2670, Audrey Timmerman lança son vaisseau expérimental, baptisé Poby, devant une petite foule de collègues pilotes, d'inventeurs et d'amateurs d'aérospatiale. Bien que le vol d'essai échoua suite à une surtension qui grilla plusieurs de ses propulseurs de manœuvres inspirés de la technologie Xi'an, ce petit événement évolua au fil des siècles pour devenir la célébration ultime des vaisseaux et de la technologie qui rend les vols interstellaires possibles : l'Expo aérospatiale intergalactique (IAE).

L'histoire riche de 281 ans de cet événement est en soi un voyage incroyable. Il ne s'agit pas seulement d'une chronique des progrès de la navigation spatiale, mais aussi d'un reflet des forces sociales et politiques qui ont façonné l'empire. L'historien Ariel Rutte affirma que "l'IAE est bien plus qu'une exposition de vaisseaux. C'est l'une des meilleures jauges historiques de l'état de l'empire lui-même". Pour célébrer la 2951ème édition de l'IAE, examinons certaines des époques qui constitues son histoire et les moments importants et mémorables qui les ont façonnées.


KITBASH (2670-2714)

Malgré l'échec de l’essai, Timmerman considéra que ce premier événement fut un succès et s'appliqua à améliorer les éditions suivantes. Parmi les premiers spectateurs se trouvait Steffon Dillard, dont le New Junction Ship Emporium est devenu en 2675 le premier sponsor de l'événement. Pour faire la promotion de l'événement et de son entreprise, Dillard fit l’acquisition d’une version de chaque vaisseau spatial fabriqué cette année-là et les exposa sur une grande plaine de Castor d'une manière qui était visuellement saisissante au sol et qui écrivait IAE vu du ciel. Les vidéos de l'événement ont fait le buzz sur Spectrum et popularisé l'utilisation des lettres IAE pour faire référence à l'événement.

En 2683, lorsque RSI est devenue un sponsor officiel, Timmerman et son équipe dévouée ont découvert qu'ils avaient suffisamment de fonds et d'influence pour organiser l'événement dans le hall d'exposition d'Agustin sur Lo. Lorsque les autorités locales refusèrent les autorisations pour le survol d'un vaisseau spatial artisanal en invoquant des problèmes de sécurité, Timmerman retourna sur Castor pour organiser le spectacle de vols expérimentaux et utilisa des vaisseaux RSI pour transporter les spectateurs. Cet événement fractionné s'est poursuivi pendant des années jusqu'à ce qu'un tragique accident de vaisseau expérimental en 2701 tue le pilote et quinze personnes. Les répercussions juridiques et les poursuites civiles de l'accident ont presque détruit l'événement, si bien qu'ils ont décidé de changer leur approche. Les pilotes amateurs pilotant des appareils de fabrication artisanale sont officiellement exclus, tandis que les cascades réalisées par le 999e escadron d'essai de la Navy, l'escadron d'élite "Wreckless", sont acceptées.

RSI continua de soutenir l'IAE et resta le principal sponsor de l'événement pendant des années, utilisant son influence industrielle pour attirer d'autres sponsors et promouvoir l'événement comme étant le salon naval le plus prestigieux et le plus important du verse. En 2712, RSI utilisa l'IAE pour promouvoir son dernier vaisseau, le Constellation. L'exposition a suscité un intérêt massif pour le vaisseau et les ventes ont explosé, ce qui n'aurait pas pu arriver à un meilleur moment pour RSI avec la perte de plusieurs contrats militaires au profit d'Aegis Dynamics. Le succès commercial du Connie a prouvé que l'événement pouvait être une aubaine pour les résultats d'une entreprise. Mais les observateurs de l'industrie n’étaient pas les seuls à reconnaître l'influence croissante de l'IAE.


L'ÂGE D'AEGIS (2715-2791)

Après l'expo de 2712, le régime Messer a cherché à utiliser la popularité de l'IAE pour faire avancer son programme et a commencé à proposer des idées à ses dirigeants, qui les ont apaisés sur des questions mineures mais ont ignoré la majorité des demandes. Quelques années plus tôt, en 2704, Timmerman avait créé une organisation à but non lucratif pour superviser l'IAE et s'assurer que les bénéfices iraient à des œuvres de charité après son départ. Il espérait également que la création d'un conseil d'administration limiterait l'influence indue des politiques et des entreprises. Cela fonctionna jusqu'en 2715, lorsque le gouvernement local de Lo refusa d'autoriser l'exposition en raison de problèmes de sécurité inventés de toutes pièces. Alors que Timmerman et le conseil d'administration de l'IAE ont rencontré les responsables locaux pour discuter des problèmes, un médiateur du régime Messer s'est également joint à eux et a clairement indiqué les changements attendus pour que l'événement soit autorisé. Timmerman refusa d'obtempérer et s'est officiellement retirée de l'organisation de l'événement au lieu d'affronter les répercussions promises pour lui-même et l'exposition.

Pendant les décennies qui suivirent, le conseil d'administration de l'IAE était composé de fidèles des Messer qui ont lentement fait plier l'événement à la volonté du régime. L'exposition est devenue plus exclusive, la plupart des espaces d'exposition étant réservés aux entreprises de vaisseaux et de composants en règle avec le régime. Il n'était pas rare que les petits fabricants ou ceux qui n'avaient pas la cote soient obligés de verser d'importants pots-de-vin aux membres du conseil d'administration avant de se voir attribuer un espace. En 2725, l'IAE commença à demander aux invités de s'inscrire à l'événement en remplissant un long formulaire comprenant un serment de loyauté envers l'empire que de nombreux activistes et critiques refusèrent de signer. L'entrée restait cependant gratuite, quel que soit le système qui l'accueillait. Cette époque a culminé lorsque plusieurs systèmes ont accueilli l'événement en 2870 pour célébrer le 200e anniversaire de l'IAE.

Bien que l'événement soit plus populaire que jamais, les critiques affirment que les sociétés qui contrôlent l'IAE privilégient les profits au détriment de l'innovation et négligent les expérimentions d’inventeurs comme celles des amateurs de cette époque. Les défenseurs de l'IAE réfutèrent ces critiques en affirmant qu'Esperia, dirigé par des passionnés d’expérimentations, avait été propulsé au-devant de la scène lors de l'événement de 2877, lorsque Victor Hurston avait piloté un Glaive Vanduul remis à neuf. D'autres historiens affirmèrent que le plus gros problème de cette époque, outre l'environnement trop aseptisé des entreprises, était les gouvernements locaux qui accueillaient l'événement. Ce sentiment culmina lors de l'IAE de 2913 à Asura, Ferron, lorsque les organisateurs locaux échouèrent à construire suffisamment de hangars et à apporter les améliorations nécessaires aux infrastructures pour répondre aux normes énergétiques spécifiées dans le contrat de l'IAE. Cet événement désastreux démontra au conseil d'administration de l'IAE les avantages d'avoir un lieu permanent pour l'exposition.


NOUVELLES FRONTIÈRES (2916-PRÉSENT)

Après le désastre de l'exposition de Ferron, le gouverneur Joona Tzur de Severus, dans le système de Kiel, contacta le conseil d'administration de l'IAE et l'a convaincu de faire d'Eri City le nouveau siège permanent de l'événement. L'ancien système militaire disposait de nombreux hangars, d'une infrastructure solide et avait désespérément besoin d'une nouvelle identité et d'un moteur économique. Eri City accueille sa première IAE en 2916 et depuis elle est restée le siège de l’exposition.

Avoir un nouveau lieu permanent n'a pas été sans poser de problèmes. En 2934, l'Advocacy publia un rapport détaillant une augmentation alarmante des activités hors-la-loi ciblant les transports civils et d'entreprise à destination et en provenance de l'IAE. Pendant ce temps dans le système Kiel, le trafic lié à l'IAE était devenu si mauvais que l’on se souvient encore du hall d’exposition MISC de 2941 qui était resté à moitié vide pendant une bonne partie de la durée de l’événement en raison des problèmes pour le constructeur de faire entrer ses transporteurs dans le système. Cela conduisit à la création d'une voie express pour les vaisseaux liés à l'IAE qui accorde un accès préférentiel aux portes de saut vers le système Kiel. Une solution surexploitée qui a créer des bouchons dans la voie express, ce qui n'a fait qu'augmenter le temps d'attente pour les autres. Pour remédier à ce problème, en 2948, l'IAE a commencé à organiser des expositions satellites plus petites dans d'autres systèmes afin que les gens puissent assister à l'événement sans aggraver la situation à Kiel. Alors que certains ont décrié ces expositions secondaires, les historiens de l'IAE notent qu'elles font référence à des événements antérieurs répartis entre Lo et Castor.

Bien que l'IAE d’aujourd’hui soit très différente des premiers événements, l'esprit de camaraderie et d'enthousiasme pour les vaisseaux reste le même. L'IAE est un lieu où l'on peut célébrer l'évolution des vaisseaux et de la technologie qui les rend possibles, tout en incarnant l'état actuel de l'empire. L'histoire de l'IAE est un microcosme fascinant de l'histoire de l'UEE.

7 vues

Posts récents

Voir tout