Stanton map-traits02.png
JP Menu Cadre.gif
640898-200.png
640898-200.png
640898-200.png

Stanton/Pyro 

(Moyen)

Stanton/Magnus

(Grand)

Stanton/Terra

(Grand)

Fiche :

Propriétaire : UEE (corpos)

Planètes : 4

Rotation Planétaire :

MicroTech (350 JTS), Hurston Dynamics (588 JTS), ArcCorp (730 JTS), Crusader Industries (1554 JTS)

Importations: Matières premières, main d’œuvre

Exportations: Armes, électronique, informatique

Criminalité : Faible

Marché noir : Aucun

Valeur stratégique UEE : Mauve

Taille : 5 AU

Etoile : Naine-G

Stanton map-planets.png
Stanton map-title.png
Sun.gif

MISE EN GARDE AUX VOYAGEURS

Les visiteurs doivent être avertis que le code pénal de l’UEE s’applique en principe dans le système Stanton, mais que cependant l’UEE ne maintient pas l’ordre dans la région. Des escadrons privés et des mercenaires à la solde des supercorporations locales y appliquent leur propre loi

Planets Menu Cadre.gif
Planets Menu microTech.gif
Planets Menu Crusader.gif
Planets Menu Hurston.gif
Planets Menu ArcCorp.gif
téléchargé (2).png
Crusader_Industries.png
téléchargé (3).png
MicroTech.svg.png
minimap.gif

Présentation du système

Découvert en 2851, par Toshi Aarron, mais le sujet fait débat, en effet des groupes de colons étaient déjà installés mais Toshi fut la première personne à vendre l'information et être crédité de cette découverte. Concernant les colons, ils ne possédaient aucun droit sur les planètes.

Lorsque les surveyors envoyés par l'UEE ont évalué le système, ils ont trouvé une configuration astronomique vraiment très intéressante. Le système est devenu rapidement une puissance industrielle avec ses quatre super-terres. Les quatre planètes étaient toutes dans la zone verte de l'étoile donc habitables ou exigeants un effort minimum pour être terraformées, littéralement des planètes clés en main.

Meta : Le concept de ce système est que Stanton appartient techniquement à l'UEE mais qu’il est contrôlé par des sociétés privées.

En effet le système Stanton est devenu un parc d’activités commerciales qui fait dans la démesure ; les quatre « Super-Terre » ont été terraformées pour leurs ressources. Bien qu’initialement découvertes par l’UEE, elles ont depuis été vendues en 2865 au plus offrant afin de financer la construction du SynthWorld. De grosses corporations se sont donc partagées les planètes, au prix de trillions de crédits.

Le transfert de souveraineté de ces Super-Terres fut initialement symbolique ; la population de MicroTech ne se mit pas soudainement à appartenir à la corporation, et chaque monde avait sa propre dynamique économique. Depuis cette époque, néanmoins, les corporations ont commencé à consolider leur pouvoir et d’une façon générale à saigner à blanc les planètes.

Les planètes servent néanmoins bel et bien de siège social pour les entreprises en question, et font office de marchés de gros où un marchand déterminé pourra faire de bonnes affaires. microTech produit des équipements électroniques, tout particulièrement des capteurs portatifs et des améliorations logicielles pour les vaisseaux. Hurston Dynamics est un important fournisseur d’armes pour le marché civil, ArcCorp construit des moteurs à fusion et Crusader Industries construit des vaisseaux et colonise des zones isolées.

Il faut noter que dans l'état actuel des choses les planètes ne pourront jamais être représentés au sénat. Bien que les habitants soient protégés par "les lois communes", un sénateur serait en capacité de parler au nom de sa planète et ses habitants d'une manière impartiale, aujourd'hui, les sociétés qui possèdent ces planètes ont une logique économique différente de l'UEE. Leur conception de la sécurité n'est pas ce que l'on pourrait attendre d'un État.

Hurston : Armement civil et militaire.

Crusader Industries : Transport (service), armateur et constructeur.

ArcCorp : Conglomérat d'entreprises, mine/terraformation, avionique.

microTech : Recherches et développements, MobiGlas.

Colonisation

 

Même sans l’inéluctable intrusion humaine, Stanton aurait été une anomalie. Le système, qui peut se targuer d’une zone verte particulièrement vaste et qui abrite quatre super-terres habitables est inhabituel d’un point de vue cosmologique. A proprement parler, les systèmes stellaires aussi habitables que Stanton n’existe pas, en principe. Cette façon de combiner le bon type d’étoile avec l’évolution de quatre grandes biosphères propices à l’homme, et qui ne nécessitent qu’un effort limité de terraformation, est si improbable qu’elle donne l’impression d’avoir été voulue. Par ailleurs, les différents types d’écologie que l’on trouve sur les quatre mondes de Stanton présentent un intérêt significatif pour les scientifiques de toutes les spécialités.

Personne ne sait très bien qui colonisa le système Stanton en premier lieu. Il semblerait qu’il ait été découvert par un marchand indépendant et que les rumeurs concernant son emplacement et ses richesses potentielles se soient lentement propagées. Lorsque, enfin l’UEE eut vent de l’existence du système, chacune des quatre planètes comptait déjà plusieurs dizaines de milliers d’habitants. Être enfin remarqué signifia leur perte. Un quatuor de super-terres représente une découverte extrêmement rare et l’Empire déclara rapidement que l’expropriation de Stanton pour cause d’utilité publique était justifiée par la nécessité de protéger et d’étendre les voies vers les points de sauts avoisinants. Faute d’avoir soumis des documents de colonisation dans les règles, les habitants déjà installés n’eurent aucune voix au chapitre : des prospecteurs, aventuriers et autres squatteurs ne font pas le poids face à la puissance d’un porte-vaisseaux de classe Bengal.

Les efforts de l’Empire s’arrêtèrent là. Comme souvent, convoiter s’était avéré beaucoup plus intéressant que posséder pour de bon. Avec une économie en crise, et un siècle d’arrêt de la colonisation, l’UEE n’avait pas beaucoup de solutions pour vraiment exploiter Stanton. Les ingénieurs de la Navy effectuèrent les quelques opérations de terraformation requises, plusieurs avant-postes militaires mal approvisionnés furent établis, puis Stanton en resta là pendant une génération entière. Il fut enfin décidé de vendre le système aux enchères, par lots séparés. Des méga corporations furent contactées discrètement et se virent demander de soumettre des offres pour obtenir leurs propres planètes. On dit que celles qui remportèrent les enchères injectèrent des milliers de milliards de crédits dans l’économie de l’UEE : microTech, Hurston, ArcCorp et Crusader. Dans un manque criant d’originalité, les quatre mondes portent à présent les noms de microTech, Hurston, ArcCorp et Crusader.

Les méga corporations s’implantèrent lentement mais sûrement, et s’interdirent initialement de déloger les habitants du système (techniquement, ils avaient acheté le terrain et non les gens ou les bâtiments existants). Cependant, au fil des ans, le système a été complètement assimilé par les corporations et les premiers colons ont été (parfois littéralement) repoussés sous la surface. Les super-terres sont désormais constellées d’usines, de sièges sociaux, de terrains d’expérimentation, d’installations minières et autres établissements d’entreprises. Seuls les gens qui travaillent pour les corporations (ou quiconque loue leur terrain) viennent vivre dans le système Stanton, et s’installent dans des villes d’entreprise.

Aujourd’hui, Stanton est une destination privilégiée si vous êtes intéressés par les produits fabriqués par certaines des corporations les plus prospères de la galaxie… ou si vous pensez pouvoir réaliser des profits en leur livrant les biens dont elles ont besoin pour fonctionner

Port-Olisar.gif
Arrows012.png
ArcCorp.gif
400i.gif