frame blue02.png

Traduction du Guide Whitley du Javelin



DÉVELOPPEMENT

Le programme Javelin débuta en 2685 dans le cadre des efforts de l'Imperator Illyana Messer VI pour tirer parti de la menace Vanduul récemment découverte et consolider l'emprise de sa famille sur le gouvernement. Le développement du Javelin, destiné à ajuster de manière significative les tactiques navales existantes, fut le joyau de ces efforts, entraînant des milliards d’UEC de dépenses et un grand mouvement vers l'état de guerre qui existe aujourd'hui. Appelé à l'époque le premier destroyer moderne, le Javelin devait être un outil agile et réactif pour l'UEEN, dont la doctrine était basée alors sur la puissance de frappe des croiseurs et des cuirassés. Le Javelin était conçu pour remplir six rôles majeurs qui avaient été précédemment remplis de manière limitée par six autres conceptions de vaisseaux spatiaux. Ces rôles étaient les suivants :

- Fleet and Commerce Escort : Les destroyers devaient agir individuellement comme de puissants vaisseaux d'escorte pour les trajets commerciaux à longue distance, désormais menacés par les attaques Vanduuls, et, lorsqu'ils étaient rassemblés en escadrons, comme couverture pour les grands mouvements de flotte (qui étaient centrés sur les cuirassés à l'époque, même s'ils devaient bientôt être davantage associés à la protection des porte-vaisseaux).

- Convoy Raider : Les destroyers Javelin sont déployés pour attaquer les trains de ravitaillement vulnérables ou pour affronter des vaisseaux de guerre de taille similaire. Bien que l'on ne connaissait que peu de choses de l'infrastructure vanduul à l'époque, on supposait généralement qu'un contact ultérieur révélerait des faiblesses qui pourraient être exploitées par des vaisseaux de guerre modernes efficaces.

- Reconnaissance in Force : Le Javelin sera doté d'un armement et d'un blindage suffisants pour se frayer un chemin à travers des menaces inattendues derrière les lignes ennemies, tout en étant plus facilement remplaçable que d'autres biens d'équipement qui ne seraient pas risqués dans de telles opérations. 

- Command and Control : Le Javelin sera équipé d'un matériel de commandement et de contrôle suffisant pour lui permettre de servir de noyau à un petit groupe de combat ou de soutenir des vaisseaux amiraux rapides en cas de besoin lors d'engagements de la flotte. En outre, la vitesse et la modularité du Javelin lui permettraient de servir de plate-forme de recherche et de sauvetage dans les situations d'après-opération.

- Planetary Bombardment : Bien qu'ils soient conçus comme des vaisseaux de soutien, les nouveaux destroyers devront être capables de frapper des cibles planétaires et des installations spatiales de manière plus chirurgicale que les croiseurs de combat existants et de fournir une force supplémentaire lors des bombardements de flottes plus importantes.

- Armored Transport : Le rôle militaire formel le moins courant assigné au Javelin, le destroyer est appelé à protéger des personnalités de grande valeur ou d'autres biens lors d'opérations particulièrement dangereuses. L'Imperator elle-même ne voyagera dans l'espace qu'à bord de Javelins pour le reste de sa vie après le premier déploiement du modèle.


Chose qui n'a surpris personne à l'époque, le marché principal fut attribué à Aegis Dynamics dans le cadre d'un processus sans appel d'offres. Des dizaines d'autres fabricants ont reçu des contrats de sous-traitance allant de la construction de composants à la mise en place de l'infrastructure de soutien nécessaire aux nouveaux viaisseaux dans les installations navales existantes. Aegis commença le développement à la fin de l'année 2686, avec une phase de conception agressive de 18 mois qui devait se dérouler pendant que la première série de chantiers navals était modernisée pour la production. Les premiers délais prévoyaient que le premier vaisseau serait soumis à des essais dans l'espace en 2688 et un nombre considérable de crédits ont été versés pour s'assurer que cet objectif serait atteint. Ce calendrier strict a failli fonctionner, la majorité des fonctionnalités du vaisseau étant déterminées au moment où les premières couchettes étaient prêtes. Seuls quelques aspects mineurs de la conception n'ayant pas encore été décidés, le lot initial de onze Javelins "Flight One", a été construits dans les anciens chantiers navals d'Aegis sur Io.


La construction allait être menée comme un processus minutieux de 18 mois, afin de permettre aux équipes d'affiner les plans et les techniques, et de mieux préparer les chantiers à produire rapidement d'autres vaisseaux à l'avenir. En fait, la première grande controverse du projet Javelin n'a pas eu lieu pendant le processus de conception mais pendant la peinture finale de la première série. Les conseillers de l'Imperator ont insisté pour que ces nouveaux vaisseaux de guerre soient peints selon des schémas axés sur la propagande, ce qui permettrait de les montrer à un public enthousiaste, tandis que l'UEEN voulait expérimenter un camouflage spécifique récemment développé qui, selon elle, améliorerait la fonction globale et la capacité de survie. Le résultat fut un mélange étrange, les trois premiers vaisseaux et le cinquième étant mis en service en 2690 avec une coque d'un blanc nacré aux reflets dorés, tandis que les autres avaient une gamme inhabituelle de couleurs de camouflage destinées à correspondre à différents rôles. Il s'agissait de deux destroyers de bombardement olive-bleu, de trois raiders noirs furtifs et de deux vaisseaux de soutien de la flotte gris. Le schéma blanc et or a rapidement fait son chemin dans les efforts de propagande de l'époque et est depuis lors étroitement associé à l'administration Messer, tandis que les variantes de camouflage ont finalement été abandonnées lorsqu'il a été constaté qu'elles n'étaient pas particulièrement efficaces et qu'elles limitaient considérablement la fonctionnalité multi-rôle.


SERVICE

Le 8ème escadron de destroyers de l'UEEN fut officiellement créé le 9 août 2690, avec cinq des Javelins nouvellement construits. Bien qu'il s'agisse du seul escadron de destroyers actif à l'époque, la désignation fut choisie pour confondre les services de renseignements ennemis à une époque particulièrement paranoïaque sur Terre dans les relations interespèces. Le groupe a reçu sa première étoile d'action pour avoir soutenu une opération de recherche et de sauvetage d'un cargo civil errant que l'on croyait capturé par les Vanduuls (le vaisseau avait en fait subi une défaillance majeure de ses systèmes et s'était éloigné des voies de communication interstellaires standard). Les Javelins ont connu leur premier combat contre les Vanduuls en 2692, lorsqu'un escadron de raiders agressifs composé d'un seul destroyer et d'escortes a localisé et engagé un escadron de corvettes ennemies protégeant une annexe. La domination du Javelin fut totale, les vaisseaux Vanduuls furent détruits ou forcés de fuir au cours d'une opération de quinze minutes sans effusion de sang.

De 2690 à aujourd'hui, la production de Javelin se poursuit sans relâche, le temps et le coût de construction des nouveaux vaisseaux étant continuellement réduits. Grâce au plan de production minutieux adopté des années auparavant, peu de choses ont interrompu le flux de Javelins, y compris trois grands déménagements de chantier et d'innombrables extensions. De même, une quantité importante de changements et de modifications furent apportés à la volée sans qu'il soit nécessaire de procéder à une refonte complète, ce qui signifie qu'un Javelin produit en 2740 est sensiblement différent des vaisseaux originaux, bien qu'aucune refonte n'ait encore eu lieu.

La première mise à jour majeure de la conception n'a pas eu lieu avant le centième anniversaire du vaisseau en 2790, lorsque les chantiers navals sont passés à la révision Flight Two, qui avait été développée par un programme de conception dirigé par la flotte (contournant largement Aegis lui-même) dans le but d'augmenter la modularité globale et d'améliorer l'espace intérieur du vaisseau. Avant le lancement du Javelin Flight Two, les changements de rôle majeurs (par exemple, du soutien de la flotte au transport de VIP) nécessitaient plusieurs jours dans un chantier naval. Par la suite, tout Javelin moderne pouvait être rapidement réinitialisé sur le terrain. Un nouveau modèle Flight Three a été introduit en 2820 en réponse à la complexité croissante des bombardiers et des chasseurs basés sur des porte-vaisseaux, qui étaient désormais capables d'utiliser des munitions capables de détruire des vaisseaux de la taille d'un destroyer. La révision du Flight Three s'est concentrée sur les défenses, en retravaillant le système de bouclier et en introduisant des canons de défense ponctuelle et des capteurs pour augmenter la couverture anti-chasseurs. En conséquence, le Javelin a acquis un autre rôle majeur, celui de bouclier anti-missiles multi-vaisseaux pour les mouvements de flottes plus importantes, un rôle qu'il remplit avec une efficacité incroyable (à ce jour, aucun chasseur Vanduul n'a jamais détruit un Javelin seul). Le retrait des premiers Javelins commença en 2810 et s'acheva en 2840, tandis que le retrait des modèles Flight Two commença en 2915 et que les premiers modèles du Flight Three rejoignent les cimetières d’aujourd'hui.


En 2944, l'UEE commença à proposer les destroyers de classe Javelin retirés du service sur le marché civil, sur une base extrêmement limitée. Aegis avait commencé à demander l'autorisation de telles ventes près d'un siècle plus tôt, mais elle s'était heurtée à un refus constant ; selon la loi, la société ne pouvait vendre des armes de classe capitale à personne d'autre que le gouvernement. Au lieu de cela, c'est l'UEE elle-même qui a pris la décision d'offrir les vaisseaux à ceux qui étaient les plus susceptibles de les utiliser dans une action contre les Vanduuls. Un certain nombre d'organisations de milice de premier plan ont mis en commun leurs ressources pour exploiter des Javelins à la retraite, tout comme de grandes entreprises de transport navals à la recherche d'une protection supplémentaire. Les réactions à la décision d'autoriser les Javelins à opérer en dehors de l'armée ont été mitigées, de nombreux critiques affirmant que c'était aller trop loin que d'autoriser du personnel non formé à utiliser un équipement militaire important. D'autres ont rétorqué que sans personnel pour les faire fonctionner, les vaisseaux auraient passé des décennies dans des cimetières et que cette décision était dans l'intérêt de contrer la menace croissante des Vanduuls. L'UEEN elle-même n'était apparemment pas favorable à l'idée, et s'est fait un devoir de mettre publiquement à jour ses livres de guerre pour y inclure la silhouette du Javelin comme une menace potentielle le jour même de la première vente civile.


5 vues

Posts récents

Voir tout