frame blue02.png

STORMWAL


Stormwal



AVANT-PROPOS

Le Stormwal (appelé "baleine spatiale" par les concepteurs) est une créature volante qui vit dans l'atmosphère de Crusader. L'animal n'existe actuellement qu'à l'état de concept. Son implantation a été confirmée le 04-06-2020 par le scénariste Dave Haddock.

Selon le concept art, la carcasse d'une baleine de l'espace fait environ 100 mètres de long. Elles sont chassées car leur corps produit une ressource de grande valeur.



STORMWAL

Animal indigène à Crusader (Stanton II)

Le stormwal est un vertébré à sang chaud indigène de Crusader (Stanton II), Empire uni de la Terre (UEE). Il a été découvert en 2855, lorsque trois ouvriers qui assemblaient la plate-forme Providence pour la Navy de l'UEE ont alors été surpris par un stormwal s'élevant des profondeurs de l'atmosphère de la planète, ils en laissèrent tombés certains de leurs outils. Le stormwal est le plus grand animal connu capable de voler.

LA DESCRIPTION

Certains stormwals peuvent atteindre 100 m de long à l'âge adulte. Ils sont le plus souvent de couleur rose-gris, avec des nageoires rouges irisées et des peaux légèrement rayées tachetées d'or. Des stormwals bleu profond avec des nageoires bleu-gris ont également été observés. Ils ont un long museau en forme de pelle et quatre yeux, deux de chaque côté de la tête. Quatre longs barbillons partent de la tête depuis le menton et le front, qui sont utilisés avec les filaments de leurs nageoires pectorales, dorsales et caudales pour détecter les minuscules champs électriques de l'aéroplancton et du kiami, leur principale proie. Quatre autres nageoires allongées sans volants sont situées sur les côtés gauche et droit du ventre du stormwal. Six narines de chaque côté du museau et deux énormes cavités juste derrière la tête aspirent l'air qui est distillé en interne par des organes spécialisés pour ne garder que

l'hélium et l'hydrogène, qui sont ensuite utilisés pour remplir les vessies de vol intérieures qui permettent au stormwal de maintenir son vol. Le surplus d'air est expulsé et de l'air neuf est aspiré au besoin.



COMPORTEMENT ET ECOLOGIE

Les stormwals adultes doivent manger entre 1000 et 1500 kg d'aéroplancton, de kiami, de petits corps flottants et d'autres animaux chaque jour. Ils coopèrent avec leurs pods(?) lors de la chasse, volant en cercles pour forcer les proies à se concentrer au centre d'un vortex d'air. Les stormwals nagent ensuite à tour de rôle à l'intérieur, prenant d'énormes bouffées d'air jusqu'à ce qu'ils soient rassasiés. Les stormwals solitaires mangent souvent en plongeant dans des formations nuageuses densément peuplées d'aéroplancton.

L'électricité est vitale pour le cycle de vie d'un stormwal. Pour communiquer, soit pour signaler qu'une source de nourriture a été trouvée, chercher des compagnons, appeler les jeunes qui se sont trop éloignés de leurs parents, ou simplement pour s'accoupler, les stormwals s'envoient des impulsions électriques sur de longues distances. Lors de la parade nuptiale, chaque stormwal tissera un motif électrique complexe et le transmettra à son futur compagnon. Ce processus peut prendre plusieurs jours. Si l'un ou l'autre des animaux n'aime pas le modèle, ils se sépareront l'un de l'autre et chercheront des partenaires ailleurs.

La reproduction du Stormwal est une affaire coordonnée. Parce qu'ils mettent bas et que les stormwals n'atterrissent pas, un stormwal en travail doit être surveillé par un ou plusieurs autres stormwals. Lorsque le bébé émerge de sa mère, l'un des stormwals qui la surveille l'attrape et le laisse se reposer, afin qu'il ait le temps de remplir lentement ses cavités d'air internes. Ceux qui ne sont pas attrapés tombent vers la mort. Lorsque le petit est enfin capable de flotter, elle est retourné à sa mère, où il s'accroche à sa glande mammaire pour se nourrir. ça sera sa principale source de nourriture jusqu'à ses deux ans.



DANS LA CULTURE

Les habitants d'Orison considèrent le stormwal comme un symbole de leur ville. Une grande statue d'un stormwal intitulée "Until Then" de l'artiste Biphasha Zhu se trouve au Cloudview Center. Contrastant fortement avec le ciel éclatant, les lignes fluides de la sculpture de stormwal, signature d'Orison, capturent la grâce et la beauté des douces créatures qu'elle représente. Bipasha Zhu dit avoir été inspirée par l'harmonie et la force de la ville flottante. Pour mieux comprendre ses timides sujets, Bipasha passa une semaine à vivre dans un submersible à nuages pour étudier les stormwals de près.

Elle est aussi la mascotte officielle de la ville, Finley le stormwal peut être achetée sous forme de peluche dans les magasins locaux. Les visiteurs d'Orison peuvent réserver des visites du sanctuaire des Stormwalsse trouvant à proximité, où il est possible d'apercevoir les animaux dans leur habitat naturel.

Ces dernières années, des braconniers ont été aperçus en train de chasser et de tuer des stormwals dans les limites du sanctuaire, au grand dam des habitants. La Sécurité de Crusader a accru sa présence dans la région pour dissuader de nouvelles attaques.


13 vues

Posts récents

Voir tout